Photo Lucio - Ravin Bleu

Lucio

MAÇON, ANARCHISTE ET FAUSSAIRE

 

"Un maçon, qui durant trois décennies au moins, muy discreto, allait chaque jour travailler au chantier, et le soir, avec la même patience têtue, la même conviction d’homme libre, devenait voleur, braqueur, illégaliste, un des prodigieux faussaires de l’après-guerre, fournissant en papiers ses amis anars espagnols puis tous les groupuscules libertaires.

La saga de Lucio, qui lui fit rencontrer des personnages aussi divers que le Che (à qui il proposa de ruiner l’Amérique avec des faux dollars) ou Roland Dumas (qui fut son avocat), culmina en 1980, lorsque, à la tête d’un réseau d’une trentaine d’équipes de deux personnes, il inonda la planète de traveller’s chèques de la première banque américaine, la First National City Bank, la délestant d’un pactole estimé à 120 millions de francs." Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné

 

LIVRE #2

ISBN 978-2-911-965-04-3

250 PAGES, 10 €

10 €